Réfléchir de manière plus profonde aux réformes structurelles (Vidéo disponible)

Conférence organisée le 13 nov 2014

Les organisations internationales suggèrent en général aux pays de mener un ensemble de réformes structurelles : flexibilité du marché du travail, concurrence sur les marchés des biens et services, ouvertures des professions fermées, réforme fiscale, réforme des retraites, réduction des dépenses publiques, politiques du logement…Il faut analyser plus profondément ces propositions de réforme. Comment se comparent leurs coûts et leurs bénéfices ? Le coût à court terme n’est-il pas considérable ? Dans quelle situation conjoncturelle est-il préférable de mener les réformes structurelles ? Des réformes structurelles en bas de cycle, si elles sont désinflationnistes, ne peuvent-elles pas conduire à la déflation ? Ne faudrait-il pas coordonner entre elles (par exemple réduction parallèle des rentes sur le marché des biens et sur le marché du travail) et internationalement (les baisses du coût du travail sont internationalement non coopératives) les réformes structurelles

Modérateur :

Chapel Jean-Paul (Éditorialiste et présentateur des chroniques et journaux télévisés de France 2)

Intervenants :

Artus Patrick (Chef économiste de Natixis et membre du Comité Exécutif, Professeur-associé d'économie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne )
Bénassy-Quéré Agnès (Chef économiste de la direction générale du Trésor)
Collomb Gérard (Sénateur-Maire de Lyon et Président du Grand Lyon)
Berger Karine (Député des Hautes Alpes)
Hélias Hervé (Président de Mazars en France, Co-CEO du Groupe)
Schwarzer Daniela (Directrice de Recherche membre du comité exécutif et directrice du programme Europe au sein du German Marshall Fund of the United States (GMF))
Johnson Pierre-Marc (Ancien Premier ministre du Quebec, Avocat Grand témoin des Jéco 2014)
Pernot Jean-Marie (Chercheur en science politique à l'IRES )

Vidéo de la conférence :


Télécharger le fichier mp3 de la conférence

Intervenants : Patrick Artus (Chef économiste de Natixis et Professeur d’économie à la Sorbonne, Université Paris 1.), Agnès Bénassy-Quéré (Professeur, Ecole d'économie de Paris, Université Paris 1, et Présidente-déléguée du Conseil d'analyse économique), Karine Berger (Député des Hautes Alpes), Gérard Collomb (Président du Grand Lyon), Hervé Hélias (Président et Directeur général de Mazars), Pierre-Marc Johnson (Ancien Premier ministre du Quebec, Avocat Grand témoin des Jéco 2014), Jean-Marie Pernot (Chercheur en science politique à l'IRES), Daniela Schwarzer (Directrice de Recherche membre du comité exécutif et directrice du programme Europe au sein du German Marshall Fund of the United States (GMF)) et Jean-Paul Chapel (France 2)