Le plan Juncker, dernière chance pour la croissance européenne ? (vidéo disponible)

Conférence organisée le 08 nov 2016

Après le vote en faveur du Brexit, le risque de désintégration de l’Union européenne est élevé et requiert une réaction forte de la part des institutions européennes. Après la succession de crises bancaires, financières et migratoires, la reprise forte de la croissance européenne, dans une situation d’inflation faible, est une priorité. Le Plan Juncker de relance de l’investissement et des PME aura-t-il des effets suffisants ? Engendre-t-il un effet d’aubaine ou une véritable impulsion ? D’autres réformes structurelles sont-elles souhaitables ? Lesquelles ? Comment coordonner les différentes politiques économiques et publiques et à quel échelon : la zone euro ou l'Union européenne ?

Modérateur :

Robin Jean-Pierre (Rédacteur en chef, Chroniqueur économique, Le Figaro Economie)

Intervenants :

Strauss-Kahn Marc-Olivier (Directeur général, Études et International, Banque de France)
Creel Jérôme (directeur du département des études de l’OFCE/Sciences Po)
Farber Bruno (Directeur Général Ginkgo Advisor )
Valla Natacha (Chef de la Division Politique et Stratégie du Département Analyses économiques à la Banque européenne d’investissement)

Vidéo de la conférence :

Vidéo de la conférence

Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :
Intervenants : Jérôme Creel (Directeur du département des études de l’OFCE/Sciences Po) ; Bruno Farber (Directeur Général Ginkgo Advisor) ; Marc-Olivier Strauss-Kahn (Directeur général, Études et International, Banque de France) ; Natacha Valla (Chef de la Division Politique et Stratégie du Département Analyses économiques à la Banque européenne d’investissement)  et Jean-Pierre Robin (Le Figaro)



Les documents associés à la conférence

Ensemble de graphiques utilisés lors de la conférence sur l'investissement et tableau résumant le plan Juncker (données au 12 octobre 2016)



Ensemble des diapositives utilisées par Marc-Olivier Strauss-Kahn lors de sa présentation (en 2 parties : "Le plan Juncker et les réformes nécessaires pour l’accompagner" et "Les conditions budgétaires pour accompagner le Plan Juncker". On trouvera notamment des graphiques : sur les capacités et besoins nets de financement dans la Zone Euro depuis 2007 par type d'agents ; la part de l'investissement public dans le PIB pour l'Espagne, la France, l'Italie et l'Allemagne depuis 1990.



Les liens vers des sites ou documents internet associés à cette conférence

Si le plan Juncker constitue une opportunité, Marc-Olivier Strauss-Kahn souligne qu'il ne constitue pas à lui seul une solution. Il est nécessaire de procéder à des réformes structurelles. Il note de plus qu'il existe au niveau de la Zone euro un surplus d'épargne qu'il conviendrait de mobiliser au service des pays de la Zone euro.