Quel contrat de travail pour demain ? (Vidéo disponible)

Conférence organisée le 08 nov 2016

Le marché du travail, en France, est "dual" : d'un côté les "insiders", salariés en contrat à durée indéterminée ; de l'autre les "outsiders", cumulant les contrats précaires et à durée déterminée. L'étanchéité entre ces deux mondes serait la principale cause du chômage, selon certains économistes, qu prônent un "assouplissement" du contrat de travail. Par ailleurs, l'explosion de "l'économie numérique" crée de nouvelles formes de relations de travail entre salarié et employeur. Comment adapter le statut des travailleurs à ces évolutions en passant entre les écueils d'une extension de la précarité et d'une entrave au développement de nouvelles activités ?

Modérateur :

Reverchon Antoine (Directeur du Monde Economie)

Intervenants :

Cette Gilbert (Professeur d'économie associé à la Faculté de Sciences économiques de l'Université d'Aix-Marseille et Directeur Général Adjoint des Études et des Relations internationales à la Banque de France)
Descacq Véronique (Secrétaire générale adjointe CFDT)
Zylberberg André (Directeur de recherche émérite au CNRS)
Filippova Diana (Editorialiste, écrivain et Connector du think tank OuiShare)

Vidéo de la conférence :

Vidéo de la conférence

Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :
Intervenants : Gilbert Cette (Professeur d'économie associé à la Faculté de Sciences économiques de l'Université d'Aix-Marseille et Directeur Général Adjoint des Études et des Relations internationales à la Banque de France) ; Véronique Descacq (Secrétaire générale adjointe CFDT) ;  Diana Filippova (Editorialiste, écrivain et Connector du think tank OuiShare) ; André Zylberberg (Directeur de recherche émérite au CNRS) et Antoine Reverchon (Le Monde)



Les documents associés à la conférence

Diapositive de la présentation contient de données sur la situation de l'emploi et du dualisme existant entre les CDI et les CDD/ interim. André Zylberberg présente ensuite les raisons de ce dualisme et présente une solution possible le contrat unique.