Gagnants et perdants de l'économie du sport

Conférence organisée le 12 nov 2009

L’importance économique des grands évènements sportifs – Jeux Olympiques d’été et d’hiver, Coupe du monde de football ou de rugby, etc. – n’est plus à démontrer tant au niveau national que, surtout, par leur impact sur l’économie locale et régionale. En outre, l’analyse économique de tels évènements, aujourd’hui en plein développement, découvre de nouvelles dimensions du sujet.
Le premier temps économique d’un grand évènement sportif est la préparation des dossiers de candidature pour l’organiser dans une localité ou un pays donné, dont l’ingrédient économique est de plus en plus décisif. Il sera illustré par l’analyse d’une candidature à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver.
Un aspect nouveau est la prédiction, à partir de variables économiques, démographiques et géopolitiques, des résultats de la compétition lors d’un grand évènement sportif. L’exemple ici choisi sera la prévision du nombre de médailles gagnées aux Jeux Olympiques d’été et la comparaison ex post avec la distribution réelle des médailles.
Les deux dernières contributions présenteront l’analyse des retombées économiques locales, régionales et nationales résultant de l’accueil d’un grand évènement sportif et le problème de leur évaluation et de leur mesure. Elles seront consacrées respectivement à la Coupe du Monde de Football accueillie en Allemagne en 2006 et à la Coupe du Monde de Rugby organisée en France en 2007

Intervenants :

Chappelet Jean-Loup (Professeur de management public à l'IDHEAP et Directeur de l'IDHEAP)
Kurscheidt Markus (Economiste à la Ruhr-University Bochum (Allemagne))
Andreff Wladimir (Professeur émérite de Sciences économiques à l'Université Paris 1)
Barget Eric (Maître de Conférences, Université de Limoges)

Vidéo de la conférence :

Les documents associés à la conférence

Que ce soit en terme d'impact économique ou d'utilité sociale, la Coupe du Monde de Rugby 2007 a été légitime en France, pour toutes les régions. En effet, grâce à des enquêtes par questionnaires et des statistiques de vente, l'auteur montre que cet évènement a eu un impact positif sur l'économie du pays et des régions hôtes. De plus, le calcul coûts-avantages, qui prend en compte la satisfaction des individus, qu'ils aient assisté ou non à l'évènement, s'est révélé aussi positif, malgré quelques disparités entre les régions.




Des jeux olympiques réussis devraient permettre le développement durable de leur territoire. C'est pourquoi il faut analyser ceux-ci à la fois en terme d'impacts économiques, environnementaux et sociaux, dans le court et le long terme. L'impact économique seul ne suffit pas. Il est aussi intéressant de considérer l'héritage des jeux pour la ville et pour le territoire.




En partant du constat que les économies développées remportent la majorité des médailles à tous les Jeux olympiques, on peut émettre l'hypothèse que la performance collective d'une nation à ces jeux dépend aussi de ses caractéristiques économiques. Des modèles économétriques ont été développés pour tester cette hypothèse. Ils prennent en compte des facteurs économiques, comme la richesse du pays, aussi bien que politiques, ou culturels. Ainsi, plus de 70% des médailles des jeux olympiques de Pékin avaient été prévues.




Cette analyse de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne étudie la structure de la consommation provoquée par cet évènement en fonction du type de visiteurs. Ainsi, on perçoit mieux la nature des différentes composantes de la consommation, que ce soit des consommations supplémentaires, des changements de consommation ou des coûts d'opportunité.




Cet article passe en revue les différentes méthodes d'évaluation de l'impact macro-économique du sport et présente les résultats empiriques obtenus dans le cas de l'Allemagne. Cependant, il faut noter que ces résultats dépendent en grand partie des méthodes utilisées. Ils doivent donc être interprétés avec prudence, en particulier de la part des décideurs politiques.




Cette étude (en anglais) a été réalisée à la demande du Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative afin de mesurer l'impact économique de la Coupe du Monde de Rugby.




Expliquer les médailles olympiques en fonction des nations remonte à la guerre froide. Dans cet article, publié dans la Revue d'Economie Politique, n°2-2008, les auteurs proposent une nouvelle spécification économétrique, un peu moins macroéconomique, et plus adaptée au contexte de l'après-guerre froide. Des facteurs individuels, culturels et politiques sont pris en compte.




Les liens vers des sites ou documents internet associés à cette conférence

Ce dossier, réalisé sur le site SES, de Sciences Economiques et Sociales,  présente l'économie du sport et ses diverses applications, telles qu'elles sont traitées par Wladimir Andreff. Quelques contributions et articles de l'auteur y sont référencés.