Comment sortir du dopage monétaire et budgétaire ? (sous l'égide de l'Assemblée Nationale) - (Vidéo disponible)

Conférence organisée le 13 nov 2009

Face au risque de récession, des politiques monétaires et budgétaires sans précédent ont été engagées par les autorités de la plupart des pays développés comme émergents. Si de telles actions ont permis d'éviter un arrêt total des crédits et de limiter le recul du PIB, leur coût et leurs conséquences négatives sont peu évoquées. Or l'utilisation des politiques économiques n'est pas sans effets.

L'objet de cette conférence est de débattre des conséquences des achats de titres par les Banques centrales et de l'augmentation de leur bilan. Mais aussi de la capacité des Etats à réduire leur déficit public une fois la récession dépassée. Forcément, les débats seront vifs car pour l'instant on veut croire qu'il n'y a pas d'alternative à ce que font les Etats et les Banques centrales. Au final, les intervenants devront conclure à la reprise, au krach obligataire, à l'inflation ou à la déflation à la japonaise, tout est ouvert.

Modérateur :

Crouigneau Françoise (Vice-Présidente de l'Ajef (Association des Journalistes Economiques et Financiers))

Intervenants :

Muet Pierre Alain (Député du Rhône, vice-président de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale )
Lemoine Mathilde (Directeur des Etudes économiques et de la Stratégie marchés (HSBC - France))
de Bandt Olivier (Directeur de la Conjoncture et des Prévisions Macro-Economiques (Banque de France))

Vidéo de la conférence :


Télécharger le fichier mp3 de la conférence

Intervenants : Olivier de Bandt (Directeur de la Conjoncture et des Prévisions Macro-Economiques (Banque de France)), Mathilde Lemoine (Directrice des Etudes économiques et de la Stratégie (HSBC)), Pierre Alain Muet (Député du Rhône) et Françoise Crouigneau (Association des Journalistes Economiques et Financiers)





Télécharger le fichier mp3 de la conférence

Intervenants : Olivier de Bandt (Directeur de la Conjoncture et des Prévisions Macro-Economiques (Banque de France)), Mathilde Lemoine (Directrice des Etudes économiques et de la Stratégie (HSBC)), Pierre Alain Muet (Député du Rhône) et Françoise Crouigneau (Association des Journalistes Economiques et Financiers)




Les documents associés à la conférence

Note de conjoncture de HSBC Global Research proposée par Mathilde Lemoine

Des politiques monétaires et budgétaires sans précédent ont arrêté la récession mais la fin des plans de relance et la baisse de la consommation des ménages en 2010 vont limiter la reprise, comme la poursuite du désendettement des acteurs privés puis les risques de krach obligataire.




Les politiques mises en place par les Etats pour faire face à la crise ont un coût. Mais d'une part l'effet final de ces politiques n'est pas encore connu, et d'autre part, on n'est pas complètement sortis de la crise. Dans ces conditions, comment et quand mettre en place des mécanismes de sortie de ces politiques ? Pour répondre à cette question, Olivier de Bandt commence par prendre en compte l'incertitude existant sur les effets à long terme de la crise, avant de distinguer des problèmes spécifiques à chacune des politiques économiques (monétaire et budgétaire) et des problèmatiques communes, nécessitant une coordination.